HOGARTH (1697-1764), Angleterre. UNE COMÉDIE DES MŒURS EN PEINTURE

Guy AHLSELL de TOULZA

Conférence de Guy AHLSELL de TOULZA

Mardi 26 Mars 2024 à 18h30

Cinéma VOX de Villefranche de Rouergue

William HOGARTH (1697-1764) est l’un des premiers grands peintres anglais. Très tôt reconnu par la critique et qualifié d’ »esprit brillant » par Diderot, il est un artiste complet : peintre, dessinateur, graveur, il n’hésite pas à utiliser la presse et ses réseaux d’amis pour défendre ses idées, tout en exprimant, tant par la plume que par le burin et le pinceau, les errances, les plaisirs et les contradictions morales de son époque. Son regard moraliste a fait de lui une figure majeure de l’Europe artistique du XVIII e siècle.

Un précurseur ?

Biographie

Guy AHLSELL de TOULZA a été professeur d’histoire de l’Art à l’école des Beaux-Arts de Toulouse et à SupAero/ISAE. Il est conservateur du musée municipal-musée de France de Rabastens (Tarn) depuis 1985. Membre de la Société archéologique du Midi de la France et de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, il est l’auteur de nombreux articles sur l’art médiéval et moderne. Il a publié notamment deux ouvrages sur les châteaux et les hôtels particuliers de la Haute Garonne.

La presse en parle

Chaque année, dans sa programmation , l’USP propose une conférence qui explore un aspect du monde de l’art. Cette année, c’est dans une plongée illustrée au cœur de l’œuvre du peintre anglais William Hogarth , précurseur à bien des égards et pourtant peu connu du grand public, que Guy de TOULZA nous entraine.
William Hogarth débute sa carrière en se formant dans l’atelier du graveur James Thornhill où il acquiert une réputation grâce à ses gravures et illustrations jugées subversives avant d’aborder la peinture vers 1728. De ses origines modestes, William Hogarth gardera toute sa vie le goût pour la représentation des gens de petite condition. Son succès et sa reconnaissance auprès de la bourgeoisie ne le détourneront pas d’une peinture de genre à laquelle il donne des accents satiriques sans toutefois tomber dans l’excès de la caricature.
Son style libre, onduleux et à la touche empâtée lui permet d’exprimer un message moral, souvent moqueur, avec lequel il dénonce, sans agressivité ni cruauté, la débauche, la corruption ou la superficialité de ses contemporains.
Son engagement « politique » aboutira à la création d’une loi par le parlement dont le tenant peut-être considéré comme l’ancêtre des droits d’auteur.
Pour nous faire découvrir et comprendre cette œuvre forte et singulière, pour nous aider à entrer dans cet univers pictural quel meilleur guide que Guy de Toulza ? Il nous transmettra sa passion et nous aidera à décrypter des toiles légères et graves tout à la fois.
Diplômé de l’École du Louvre en Histoire de l’Art , professeur aux Beaux-Arts de Toulouse, membre du Conseil International des Musées, médaillé d’Argent de la Société Française d’Archéologie et conservateur du musée municipal du Pays rabastinois, musée de France, Guy de Toulza a écrit plus de 34 publications.
Sa conférence sera dédiée à William Hogarth, à la beauté, à l’art pictural et son pouvoir parfois subversif . A découvrir !
Rendez-vous le mardi 26 mars à 18h30 au cinéma Vox (Ciné-Azur) à Villefranche de Rouergue.

Retour en haut